Toute l’actualité automobile sur le blog infos-automobile.fr

«

»

mar
19

Mesures anti-pollution, fonctionnent-elles vraiment ?

Exploring the worldPour assainir l’atmosphère à Paris, le gouvernement a mis en place, le 17 mars dernier, la circulation alternée selon la plaque d’immatriculation. Aurait-il pu s’y prendre autrement ? Oui, au regard de ce que font certains voisins européens ou de ce que proposent certaines personnalités politiques.

– Le péage urbain

Où ? À Londres et dans les grandes villes de Scandinavie.

En quoi ça consiste ? Pour accéder au centre-ville, il faut s’acquitter d’un droit d’entrée (10 livres par jour dans la capitale anglaise). Le péage s’applique les jours de la semaine et est levé le week-end.

– La généralisation du 30 km/h

Où ? À Paris, si la candidate PS Anne Hidalgo est élue et tient l’une de ses promesses de campagne.

En quoi ça consiste ? À généraliser la limite de vitesse à 30 km/h au sein de la capitale et à réduire la vitesse autorisée à 70 km/h sur périphérique. D’après les experts, la baisse de la vitesse permet de faire diminuer significativement le rejet de CO2 dans l’air.

– L’interdiction des véhicules les plus polluants

Où ? À Rome et Lisbonne

En quoi ça consiste ? À interdire l’accès au centre-ville les véhicules sans catalyseur. Une mesure jugée discriminatoire par certains, qui considèrent qu’elle pénalise les revenus les plus modestes. Cas un peu différent en Suisse, où il existe une prime pour les voitures équipées de filtres pour particules fines.

– La gratuité des transports en commun

Où ? A Tallinn, capitale de l’Estonie

En quoi ça consiste ? Il s’agit de la seule capitale d’Europe qui a décrété depuis début 2013 la gratuité totale des bus, tramway et trolleybus toute l’année. Les 50 millions d’euros annuels de la mesure sont payés par les impôts.

Pour vous, quelle est la meilleure mesure ? En existe-t-il d’autres plus efficaces ?

6 commentaires

  1. Ania a dit :

    On fait porter tout le poids de la pollution atmosphérique sur les usagers de la route !!!! Un peu simpliste comme démarche quand l’on sait que les Industries polluent bien davantage que les automobilistes !!!
    Quoi qu’il en soit, l’accès gratuit permanent aux transports en commun semble une bonne solution à condition qu’elle soit couplée avec la mise hors service des véhicules les plus polluants.

  2. Da Silva a dit :

    ce qui ai fait avec les plaque alterné, c est une goutte d eau dans la mer . Je crois meme que c est pour mieux verbaliser les gens.Car le problème est que les déchets des encombrants sont toujours enterré dans des fausses creusé dans la terre sur des sites en France et tout ce qui est ; canapés usagé, machines a laver , baches de piscine et j en passe, sont toujours misent dans ces fausses, au jour d aujourd hui.Il faudrait commencer par ce problème là car c est tout les jours des bennes entières qui sont camouflées dans la terre.Ce genre de choses n est pas pénalisé,c est une honte !!

  3. daniel a dit :

    bonjour
    la pollution des voitures représente moins de 15% de la pollution totale de l’air ; la réduire de moitié (pas simple) ne baisserait celle-ci que de 8% …
    Obliger le fret à utiliser les voies navigables ou ferrées, les usines à filtrer leurs fumées, seraient plus efficace que ces mesures ponctuelles (électoralistes ?). ET ne pas oublier qu’une grande partie de la pollution actuelle vient des pays de l’est dont l’Allemagne qui brûle du charbon pour produire de l’électricité !
    Salut

  4. Arnaud a dit :

    interdiction des véhicules les plus polluants
    transports gratuits.

    Ne pas pénaliser les nouveaux diesels.

  5. Sylvain a dit :

    La limitation de vitesse à 30 km/h en vile ne fait sûrement pas baisser les émissions des véhicules, bien au contraire, il s’agit d’un faux calcul car, si la plupart des véhicules permettent de rouler à 50 km/h en 4è voire 5è vitesse suivant les circonstances, à 30 km/h ce n’est plus possible et dans la plupart des cas il faut descendre en 3è, ce qui fait tourner le moteur aussi vite qu’en 5è à 50 km/h, mais pendant plus longtemps pour la même distance. Donc le résultat est négatif, car au final la pollution est plus grande.

  6. kattryn a dit :

    Les transports en commun gratuits auraient au moins l’avantage de profiter à tout le monde , pour une fois.
    Et aussi de diminuer le stress de beaucoup de gens.

    Pourquoi se limiter à Paris ?

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>