Toute l’actualité automobile sur le blog infos-automobile.fr

«

»

avr
03

Abaisser l’âge de la conduite accompagnée à 15 ans, est-ce bien sérieux ?

Logo_conduite_accompagneeLe Conseil national de la sécurité routière (CNSR) serait en train de plancher sur un projet d’abaissement de l’âge de la conduite accompagnée à 15 ans, d’après le magazine Autoplus. Une solution qui permettrait de réduire les risques d’accidents des jeunes conducteurs une fois le permis en poche…

18 % des accidents sont causés par les jeunes conducteurs. Mais ceux qui sont passé par l’AAC (Apprentissage anticipé de la conduite) sont deux à trois fois moins impliqués dans des accidents. Face à ce constat, le CNSR prévoit de mettre en place, dans le cadre de la prochaine réforme du permis de conduire, un abaissement de l’âge minimal pour la conduite accompagnée à 15 ans au lieu de 16 ans actuellement. Objectif ? Proposer une formation en trois ans permettant de gagner davantage d’expérience avant de se retrouver seul au volant. La distance à parcourir passerait alors de 3 000 km à 4 000 km.

Des avantages financiers

Pour passer le permis de conduire classique, les candidats doivent débourser 1 665 € en moyenne contre 1 110 € pour ceux qui optent pour la conduite accompagnée. Cette différence de 555 € s’expliquerait notamment par un meilleur taux de réussite pour ces derniers à l’examen de conduite. 70 % obtiennent en effet le permis de conduire du premier coup contre 50 % ayant bénéficié d’un apprentissage classique. Les recalés doivent alors payer des frais supplémentaires pour pouvoir se présenter de nouveau à l’examen.

Que pensez-vous de ce projet ? Vous semble-t-il pertinent ? Ou pensez-vous que les jeunes de 15 ans ne sont pas assez matures pour prendre le volant, même accompagnés ?

14 commentaires

  1. BERNIGAUD a dit :

    Plus on commence tôt, mieux on sait conduire à condition que les responsables de la conduite accompagnée soient « au point »

  2. Marbot a dit :

    N’est ce pas plutôt une opération de clientélisme à l’adresse des auto écoles ? En effet qui dit démarrage à 15 ans = inscription et rémunération d’une auto école et cela de 15 à 18 au lieu de 16 à 18 = gain de 33% ; soit le jakpot sans rien faire. Messieurs les décideurs veuillez regarder à qui va financièrement profiter l’opération et assurez vous qu’il ne s’agit pas d’identiques personnes !
    Quant au fond, plus on apprend jeune et mieux s’installent les réflexes, faut il encore que l’accompagnateur doit doué d’un minimum de connaissances et de pédagogie. c’est pas un peut compliqué et risqué tout de même, car cela va s’étaler sur 3 ans ???

  3. DAGUENET Robert a dit :

    bonjour,

    OUI POUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE à 15 ANS.

    Nous avions 3 enfants et ils ont fait chacun 10 000km en notre compagnie dès l’age de 16ans (entre 1990 et 2000)
    Bénéfique pour eux (confiance, sécurité, maitrise de soi) et pour nous (recyclage).
    OK à 200%.

    Cordialement.

    R.D.

  4. BENNE a dit :

    Dans les différences de coûts entre la conduite accompagnée et le permis classique, il n’est pas pris en compte le temps et l’argent (carburant, usage du véhicule personnel) consacrés par la conduite accompagnée. Ayant eu cette expérience de conduite accompagnée avec mes deux enfants, je ne crois pas que le coût soit moindre mais égal voire supérieur dans certains cas.
    Avancer la conduite accompagnée à 15 ans serait encore faire supporter aux parents une dépense supplémentaire, car dans tous les cas, il faut attendre l’âge de 18 ans pour pouvoir passer son permis

  5. crevel a dit :

    je trouve que c est pas un age pour conduire il a déjà trop de jeune qui fond le con sur les routes alors non je suis contre je suis une mere qui a trois filles il son eux tous leur permis a l age autorisé alors sais mieux comme sa bientôt le permis serra a 10ans si sa continue

  6. Carpentier a dit :

    Les jeunes pilotes d’avions légers peuvent légalement se présenter à l’examen du PPL à 16 ans. Ce qui signifie qu’à 15 ans ils sont élèves
    pilotes. Beaucoup sont prêts bien avant leurs 16 ans et piaffent en attendant de pouvoir passer l’examen qu’ils réussissent la plupart du temps à la première présentation. Ce diplôme leur permet de naviguer comme Cdt de bord et d’emporter des passagers. Bien formés ils se conduisent en responsables et n’aggravent pas les statistiques d’accidents. Et c’est logique ils sont à l’âge où l’on est programmé pour apprendre.
    Ce parallèle me conduit à me prononcer en faveur de l’abaissement de l’âge de la conduite accompagnée à 15 ans. Mai, les parents accompagnants donneront ils une formation aussi sécuritaire et empreinte de rigueur que les instructeurs de nos aéroclubs ? C’est à mon sens la vraie question.

  7. bernard a dit :

    Pensez vous qu’un jeune de 15 ans soit physiquement mature pour piloter un véhicule ?… leur croissance n’étant pas terminée ! Quant à leur psychisme, il y a trop souvent à redire !!!
    A traiter au cas par cas …

  8. TISSOT a dit :

    Je suis contre ce projet. On nous harcèle avec les limitations de vitesse, les radars, les voitures équipées de radars tout azimut. On veut abaisser la vitesse à 80 sur nationales, à 110 sur autoroute. Bientôt, on ne pourra plus rouler et ils veulent laisser le volant à des jeunes de 15 ans. Il n’y a qu’à les voir piloter leur scooter. ( sans casque, sur les trottoirs, à contre sens dans les couloirs de bus. et ne parlons pas du non respect des feux tricolores….. )
    On veut faire comme aux USA, sauf que là-bas, la police à plus d’impact sur les délinquants de la route.

  9. Michel a dit :

    évidemment que NON = à 15 ans ??? Apprenez-leur aussi à voler des voitures,ce qui sera la suite logique

  10. CITROËN a dit :

    Aux USA, cela fonctionne depuis très longtemps et il n y a pas plus d accidents qu avec les adultes. Ce qui coincé en France, c est que le parcours du permis est aux mains d entreprises privées qui privilégient la rentabilité à la qualité, bien qu elles clament le contraire la main sur le coeur . Le permis devrait être aux mains de l Etat, avec un coût bien moins élevé, mais en contre partie, une durée plus longue de formation/contrôle, et un système de « piqûre de rappel » pour…tous, à intervalles de 5 ans.
    Il faudrait aussi interdire aux jeunes conducteurs, l achat, la conduite de voitures puissantes pendant qq années, bref, il n y a pas que l âge qui doit être pris en compte dans l analyse des problèmes de la route….

  11. lyllie a dit :

    Au contraire apprendre à conduire à un adolescent de 15 ans c’est franchement super !
    Nos jeunes sont de plus en plus intelligents.
    C’est comme les langues, plus ils les apprennent tôt, mieux c’est !
    Alors au volant, quand ils seront en mesure de conduire seuls, ils seront bien plus à l’aise qu’un jeune qui apprend à conduire sur le tard.
    La conduite accompagnée dès l’âge de 16 ans a bien fait ses preuves !
    Donc pour un an de moins, passer de 16 à 15 ans , où est le problème ?
    Ne faisons pas d’amalgame avec les deux roues qui sont bien plus dangereux que les véhicules automobiles !
    Bien au contraire, préparons des conducteurs chevronnés, responsables de leur conduite et moins dangereux que leurs aînés.
    Quant à la limitation de vitesse, le problème ne se posera pas de la même façon pour eux, puisqu’ils seront déjà conditionnés dès leur 15 ans. Donc le reste suivra.
    Et en ce qui concerne le coût, tout le monde y trouvera son compte dès le passage de leur permis de conduire.

  12. Alban a dit :

    À lire certain les jeunes sont les pires conducteur sur la route…
    Ouvrez vos n’oeuil les vieux et vous verrez que la bonne conduite n’a rien avoir avec l’âge.
    Source: 40 000 km en région parisienne / ans
    Pour la conduite accompagné à 14 ans et permis à 16 ans

  13. DESCHAMPS a dit :

    Ce n’est jamais une mauvaise idée que d’apprendre à un jeune futur conducteur de maîtriser un véhicule et d’apprendre à respecter le code de la route avec intelligence et courtoisie à 15 ans….. surtout que les jeux playstation sont particulièrement crach pour un ado passionné de voiture.

    Toutefois, dans quelques années au train où ça va, lorsque la limitation de vitesse sera abaissée à 50 km/h sur les routes au lieu de 80 comme le souhaite de tarés qui ne conduisent que le dimanche, on pourra leur apprendre à conduire à 10 ans !

  14. Steve a dit :

    Je n’ai aucune expérience « directe » vis-à-vis de la conduite accompagnée et à cet effet, je veux bien faire confiance à celles et ceux qui en ont une.

    En attendant, faisons confiances aux études et statistiques qui en effet laisse apparaître de bien meilleurs résultats en terme de bonne conduite chez les apprentis ayant bénéficié de la conduite accompagnée et une moindre implication dans les accidents de la route.

    D’autres points positifs peuvent être soulignés : la mise à jour des connaissances (recyclage) des personnes qui accompagnent l’apprenti à la conduite. Attention, je reconnais qu’il leur faille tout de même un minimum de compétences pour rendre bénéfique cet apprentissage.

    Enfin, chacun sait que les délais d’attente pour se présenter à nouveau à l’examen de conduite après un échec sont extrêmement long, ce qui est insoutenable pour certains. L’abaissement de l’âge pour la conduite accompagnée permettrait je pense de fluidifier cet encombrement !

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>