Toute l’actualité automobile sur le blog infos-automobile.fr

«

»

avr
23

Nouvelle limitation sur le périphérique parisien : l’État empoche

panneaux routiersDepuis le 10 janvier dernier, la limitation de vitesse sur le boulevard périphérique parisien est passée de 80 à 70 km/h. Une mesure qui a permis de flasher 200 véhicules de plus par jour…

Les objectifs officiels de cette baisse sont multiples : fluidification du trafic, diminution du nombre d’accidents et lutte contre la pollution atmosphérique et sonore. Même s’il est trop tôt pour dresser un bilan, ce qui est certain, c’est que cette réduction de la limitation de vitesse va permettre de garnir les caisses de l’État. En effet, les 16 radars installés sur le périphérique parisien ont comptabilisé 1 200 infractions par jour depuis 3 mois, contre 1 000 auparavant, soit une hausse d’environ 20 %. Un joli score qui mérite toutefois d’être nuancé selon la Préfecture de police de Paris qui indique que « ce chiffre doit être rapporté au nombre de radars en service et au 1,3 million d’usagers empruntant chaque jour cette voie de circulation, ce qui fait une moyenne de moins d’un véhicule verbalisé sur 1 000 ».

« Jackpot pour les pouvoirs publics »

La Ligue de défense des conducteurs est immédiatement montée au créneau après l’annonce de ces chiffres. Elle estime, en effet, que cette mesure représentant un véritable « jackpot pour les pouvoirs publics », s’avère inutile et coûteuse. Elle craint par ailleurs que la baisse de la limitation de vitesse se généralise à l’ensemble des routes françaises, pour passer de 90 km/h à 80 km/h. Rappelons que pour un excès de vitesse inférieur à 20 km/h, l’amende forfaitaire s’élève à 68 € et engendre le retrait d’un point sur le permis.

Que pensez-vous de cette mesure ? Vous paraît-elle justifiée ?

11 commentaires

  1. daniel a dit :

    bientot les route a 90 seront a 80 une novelle mane pour nos racketteur

  2. dehays a dit :

    tant que les francais seront des moutons l’etat doit en profiter

  3. moussu a dit :

    je trouve lamentable de baisser la vitesse ,on est occuper a regarder le compteur ce qui provoque encore plus d’accident ,il faut arrêter de nous prendre pour des vaches a lait nous sommes déjà envahie d’impôts les fin de mois difficile et l’on n’arrête pas de nous taxer avec ces radars et cette baisse de limitation de vitesse

  4. GUY-DURAND a dit :

    Mais jusque quand ils vont nous plumer …..leurs méthodes n’ont rien à voir avec les accidents de la route,le gouvernement et tout ses ministres se fichent pas mal des personnes qui meurent en FRANCE , sinon ils arrêteraient de plumer tout ces pauvres gens qui travaillent que pour payer les gros salaires de tout les politiciens . Pour moi, c’est uniquement du racket magouillé différemment . J’aime mon PAYS , je hais ceux qui sont à sa tête, il n’y sont pas pour notre PAYS mais pour s’en mettre plein les fouilles .Ils n’ont aucun état d’âme en voyant le nombre de démunis dans un pays soi disant riche …. enfin avant qu’on lui vide ses caisses .

    1. GUY-DURAND a dit :

      Depuis le 24 avril mon commentaire est en attente de validation ….vous avez peur des réactions , ou vous êtes long à la détente ???

  5. Bécus a dit :

    c’est une honte !
    La limitation doit être en fonction de la fréquentation et de la qualité de la voirie, avec, bien sur une limite raisonnable
    C’est le raisonnable qui est source d’interprétations, il fut un temps où c’était à l’appréciation de l’agent verbalisateur et ce n’était finalement pas si mal, plus juste en tous les cas qu’un radar qui ne tient compte que d’un seul paramètre !
    Je ne me vois mal, tout seul sur une trois voies, avoir l’impression de faire du surplace !

  6. MONTELL a dit :

    L’Etat s’est inspiré des abus près 1789 ( le temps des Monarchies). Sauf que les abus des rois étaient arbitraires , car non encadrés par la loi transposée noir sur blanc dans le Code Pénal . Les temps modernes ont apportés de nouvelles méthodes—tout en gardant intacte « le fond » archaïque : cette injustice punitive par défaut digne des façons Royalistes. Aujourd’hui, les Pouvoirs Public font exactement ce que les Rois maudits faisaient endurer à leurs peuples , sauf que pour légitimer leurs actions, de nos jours: ils légifèrent les Lois qui les valide. A l’exception de ce que, ces Lois ne sont pas celles votées par le peuple, mais INFLIGÉES au PEUPLE — encore une fois… En France, les méthodes ancestrales et modernes se suivent , et se ressemblent…
    Nous élisons des personnes qui nous maltraite les uns autant que les autres—peu importe le parti.
    Nous devons être —nous, les Français — un peuple de masochistes. Métaphoriquement parlant, je perçois mon pays comme un homme qui serait ce père de famille violent, malhonnête, abusif, égoïste, qui métrait ses caprices , ses désirs, ses vices: devant les nécessitées basics de sa famille —sa femmes et ses enfants. Un homme qui prendrait un plaisir « sadistique » d’imposer sa volonté —aussi saugrenue qu’elle ne puisse paraître — sur ses enfants et sa femme. Prenons au HAZARD , les USA ; ce pays ne pourrait jamais se comporter en Père abusif —où ne souhaiterait le faire , cela dit. L’Amérique se comporte comme un Père de Famille , d’une sagesse sans égal; comme un père éduquer par ces valeurs Franc-maçonnes AAA. Le peuple Américain peut se voir comme une Fraternité géante dispatchée dans chacune de ses facette culturelle, loi et coutume. A contrario de la façon de nous faire maltraiter par notre pays, les USA enseigne à son peuple le language de la sagesse, de la repartie, de la synthèse , de la camaraderie, du respect, de la modestie et du sacrifice à la l’intégralité de sa populace. Pour une chose : les radars ne sont que leur côté visible de notre culture « bandit des quatres chemins… »

    En janvier 2013, j’appelle la police sur le 17. Me raccrochant au nez à deux reprises: non seulement ils ne furent jamais condamnés , mais je me retrouvais à l’hôpital avec trois mois et demi de RTT. Alors qu’on aille pas nous raconter des sornettes — que c’est pour notre sécurité qu’ils nous martèlent nos routes à coups de machines à sous qu’ils nous ont parsemées sur tout notre territoire —ces maudits radars ne sont que des impôts indirects, ni plus , ni moins. Nous le savons tous!

  7. MONTELL a dit :

    L’Etat s’est inspiré des abus près 1789 ( le temps des Monarchies). Sauf que les abus des rois étaient arbitraires , car non encadrés par la loi non transposée noir sur blanc dans le Code Pénal . Les temps modernes ont apportés de nouvelles méthodes—tout en gardant intacte « le fond » archaïque : cette injustice punitive par défaut digne des façons Royalistes. Aujourd’hui, les Pouvoirs Public font exactement ce que les Rois maudits faisaient endurer à leurs peuples , sauf que pour légitimer leurs actions, de nos jours: ils légifèrent les Lois qui les valide. A l’exception de ce que, ces Lois ne sont pas celles votées par le peuple, mais INFLIGÉES au PEUPLE — encore une fois… En France, les méthodes ancestrales et modernes se suivent , et se ressemblent…
    Nous élisons des personnes qui nous maltraite les uns autant que les autres—peu importe le parti.
    Nous devons être —nous, les Français — un peuple de masochistes. Métaphoriquement parlant, je perçois mon pays comme un homme qui serait ce père de famille violent, malhonnête, abusif, égoïste, qui métrait ses caprices , ses désirs, ses vices: devant les nécessitées basics de sa famille —sa femmes et ses enfants. Un homme qui prendrait un plaisir « sadistique » d’imposer sa volonté —aussi saugrenue qu’elle ne puisse paraître — sur ses enfants et sa femme. Prenons au HAZARD , les USA ; ce pays ne pourrait jamais se comporter en Père abusif —où ne souhaiterait le faire , cela dit. L’Amérique se comporte comme un Père de Famille , d’une sagesse sans égal; comme un père éduquer par ces valeurs Franc-maçonnes AAA. Le peuple Américain peut se voir comme une Fraternité géante dispatchée dans chacune de ses facette culturelle, loi et coutume. A contrario de la façon de nous faire maltraiter par notre pays, les USA enseigne à son peuple le language de la sagesse, de la repartie, de la synthèse , de la camaraderie, du respect, de la modestie et du sacrifice à la l’intégralité de sa populace. Pour une chose : les radars ne sont que leur côté visible de notre culture « bandit des quatres chemins… »

    En janvier 2013, j’appelle la police sur le 17. Me raccrochant au nez à deux reprises: non seulement ils ne furent jamais condamnés , mais je me retrouvais à l’hôpital avec trois mois et demi de RTT. Alors qu’on aille pas nous raconter des sornettes — que c’est pour notre sécurité qu’ils nous martèlent nos routes à coups de machines à sous qu’ils nous ont parsemées sur tout notre territoire —ces maudits radars ne sont que des impôts indirects, ni plus , ni moins. Nous le savons tous!

    Isius MONTELL, membre du groupe Paris-Los Angeles.

  8. Isius MONTELL a dit :

    Ségolène Mao Tzetong: elle va bientôt nous sortir le « petit livre rouge ». Ségolène, cela s’appelle de la discrimination: il y a des costumes uniforme à vendre en Chine, si tu veux, ils sont des années 70: « A col Mao ». Va en donc en commander!
    Encore une qui trimballe ses idées des « old paradigms ».

    Isius MONTELL, membre du groupe Paris-Los Angeles

  9. volvo a dit :

    C’est une bonne idée. On dirat c’es tun peu lent, mais je crois qu’il faut bien proteger des vies.

  10. My-Certif a dit :

    Vraiment une bonne idée

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>