Toute l’actualité automobile sur le blog infos-automobile.fr

«

»

avr
16

Rouler sans assurance, une pratique lourde de conséquences

Assistance in your businessLe Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO) indemnise les victimes d’accidents corporels ou matériels lors d’accidents de la circulation, causés par les automobilistes non assurés. L’organisme vient de publier de nouveaux chiffres qui révèlent une augmentation du nombre de conducteurs roulant sans assurance.

En 2013, le FGAO a traité 27 164 dossiers de non-assurance, représentant une hausse globale de 28,4 % depuis 2008. À ce jour, entre 370 000 et 740 000 véhicules seraient en circulation en France sans être assurés, soit entre 1 % et 2 % des conducteurs. La loi est pourtant claire à ce sujet, tout véhicule à moteur terrestre doit être assuré, avec, au minimum, la garantie responsabilité civile. Ce que vous risquez si vous vous faites pincer par les forces de l’ordre sans certificat d’assurance ? Une amende pouvant aller jusqu’à 150 €. Si vous n’êtes pas en mesure de présenter votre attestation d’assurance dans les 5 jours, la note peut alors grimper jusqu’à 750 €.

Des conséquences très lourdes

Pire, si vous roulez sans assurance et que vous êtes l’auteur d’un accident entraînant des victimes, vous pouvez être amené à payer toute votre vie. Car si le FGAO fait l’avance des sommes, il se retournera contre vous pour les récupérer. En 2013, l’organisme a versé 87,6 millions d’euros pour indemniser les victimes. Seulement 15 millions d’euros ont pu être récupérés auprès des responsables non titulaires d’une assurance. Par ailleurs, le rapport du FGAO souligne que la non-assurance des uns pèsent sur l’assurance des autres puisqu’une contribution de 2 % est prélevée sur tous les contrats de responsabilité civile automobile pour aider à financer le fonds.

Que pensez-vous de ces chiffres ? Des sanctions plus sévères devraient-elles être envisagées pour dissuader les conducteurs de faire l’impasse sur une assurance auto ?

6 commentaires

  1. alexandre a dit :

    Bonjour à Tous,

    Je pense en effet, qu’il faut prendre conscience du ratio coût de l’assurances/coût d’un sinistre

    En effet, il vaut mieux payer 800€/par an pour son véhicule et ne rien devoir en cas de collision avec blessé ou pire, sachant que généralement les personnes non assuré paye en fonction de leur revenus les dégâts et le « précium doloris » qui peux atteindre des sommes pharaonique pour un particulier, ce qui veux généralement dire payer toute sa vie entre 10 et 15% de ses revenus pour dédommager le fonds de garanti qui aura fait l’avance de trésorie.

    De plus, il existe maintenant beaucoup de contrat qui permette de payer ce que l’on consomme, je roule : je paye, je ne roule pas : je ne paye presque rien.

    En ce qui concerne les jeunes conducteur qui investissent toutes leur économie et contracte des crédits pour acheter des bolides dont ils pensent avoir le contrôle en toute circonstance, je les invite avant leur achat à contacter leur assureur, il faudrait faire les choses dans l’ordre.

    Il serait peut-être judicieux d’acheter un véhicule, moins chère, moins puissant est assurable !!

    Je suis tout à fait conscient qu’a 20 ans, on n’envisage pas le futur, mais quelques année plus tard, quand vous irez voir votre banquier pour le demander un prêt immobilier, il vous répondra : « Désolé Monsieur, votre prêt auto, ne vous permet pas de contracter un crédit pour acheter votre maison « , il ne vous restera plus qu’a rester locataire et continuer de payer le prêt de votre propriétaire !

    A vos réflexions !

  2. raba a dit :

    vous me faite bien rigoler;pas de voiture ;pas de boulot;pas de salaires ;pas d’assurançe;comment briser le cercle?
    croyez vous vraiment que les gens qui roulent sans assurances ;le font pour le plaisir?
    on devrais trouver une formule trajet domicile vers le travail;travail vers domicile
    là vous auriez peut etre un élément de solution?
    mais il est vrai que les primes deviennent beaucoup trop chere
    personnellement j’en suis à payer 56euro par mois;jamais d’accident en 30ans
    et pourtant tenez vous bien mon bonus n’est qu’à 0.90;vous pouvez m’expliquer ça?
    sur ceux ;je vous souhaite une bonne journée

  3. Citroën a dit :

    Hélas, en ce concerne la route, les sanctions ont toujours été le seul moyen de ramener l homogène conductoris à respecter la loi, que ce soit pour la vitesse ou les autres aspects de la réglementation. Malheureusement, comme l Etat privilégié les rentrées d argent au détriment de l efficacité des mesures, les résultats ne sont pas à la hauteur des objectifs.
    dans le cas des assurances, il y aurait pas mal de solutions pour empêcher un conducteur de rouler sans assurances, des solutions électroniques entre autres, mais qui demandent un investissement aussi bien pour les constructeurs de voiture que pour les assureurs. Mais comme il est impensable commercialement d augmenter les prix et que les intéressés ne veulent pas rogner sur leur marge, il ne reste que les sanctions pécuniaires, inopérantes, puisque ceux qui roulent sans assurance sont aussi ceux qui en majorité ont peu de moyens et donc seront incapables de payer les amendes fortes et encore moins de rembourser le fond de solidarité et puis, je doute que cela soit dissuasif, sinon, il y aurait déjà eu une baisse.
    Reste à mettre plus de contrôles sur les routes, mais c est une autre histoire….

  4. GAGNAIRE a dit :

    Pas étonnant , avec de +en+ de permis retirés , par manque de points, la répression routière fait des ravages, met des milliers de gens au chomage , et ceux qui veulent garder leur emploi , sont bien obligés de continuer à rouler en voiture , mémé sans permis.
    Et le désastreux et débile projet de terroriser encore plus les gens en baissant la vitesse et en augmentant le nombre de radars, ne pourra avoir comme résultat que accentuer cette situation.

    ,

  5. Cosmetiques homme a dit :

    Il faut être vraiment idiot ou ne pas avoir de permis pour rouler sans assurance…

  6. Steve a dit :

    Je réagis à quelques commentaires qui me font bondir.

    Je pense comme Alexandre qu’il faut prendre conscience du ratio coût de l’assurances/coût d’un sinistre, mais je n’en viens pas à la même conclusion, parce que je crois que les gens pensent tout l’inverse : « quel intérêt de payer parfois 1000 € par an (et encore, cette somme peut parfois atteindre le double) lorsqu’on circule peu et que le risque d’une amende est relativement faible (et n’atteindra en tous les cas que très très très rarement le coût annuel de l’assurance) ».
    Il est bien entendu incontestable que ces derniers doivent redoubler de prudence lors de ces rares déplacements pour éviter tout accident dont les conséquences peuvent là être d’une toute autre valeur !

    Raba, ce type de formule existe chez certains assureurs depuis plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>