Toute l’actualité automobile sur le blog infos-automobile.fr

«

»

mai
14

Le taux de réussite des auto-écoles, bientôt rendu public ?

Enseigne de toit de voiture ' auto-école 'Parmi les propositions pour la réforme du permis de conduire, la Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routières (DSCR) a récemment fait connaître son souhait de rendre public le taux de réussite des écoles de conduite. Une idée qui n’est pas du goût des gestionnaires d’auto-écoles…

Divulguer les pourcentages de réussite au permis de conduire des auto-écoles sur son site Internet : tel est le projet lancé par la Sécurité routière lors d’une réunion de préparation sur la réforme du permis de conduire prévue pour 2015, d’après l’hebdomadaire Auto Plus dans un récent numéro. Levée de boucliers des gestionnaires d’auto-écoles qui craignent pour les futures négociations et les conséquences sur leur volume d’affaires. Reste à voir si ce puissant lobby saura se défendre contre ce qui pourrait venir sérieusement affecter un business bien en place.

Le taux de réussite : un critère de choix pour le consommateur ?

Alors que le taux de réussite détermine directement le nombre de places à l’examen et par conséquent le délai d’attente, une telle mesure risquerait de faire encore enfler les prix. En effet, les établissements les mieux notés pourraient en profiter pour revoir leurs tarifs à la hausse et ainsi préférer les aspirants au permis ayant des moyens financiers élevés.

Un accès au taux de réussite disponible en préfecture

En attendant d’avoir un accès simplifié au taux de réussite des établissements d’enseignement de la conduite, les professionnels ont pris soin de rappeler qu’ils sont disponibles en préfecture sur simple demande. Encore faut-il avoir obtenu le numéro d’agrément de chaque établissement en amont…

Que pensez-vous de ce projet ? Vous semble-t-il pertinent ?

7 commentaires

  1. My-Certif a dit :

    Il est très pertinent cette projet

  2. mutante64 a dit :

    je suis contre l’abaissement de l’âge à 15 ans pour la conduite accompagnée et il est vrai qu’il faudrait revoir à la baisse les assurances auto pour les jeunes conducteurs .

  3. travers a dit :

    Ce serait un + mais il faudrait aussi connaître le taux d’accident des anciens élèves à 1 voir 2 ans. je constate pour avoir 2 jeunes adultes détenteurs de chacun un permis de conduire que les attitudes de prises de risque sont bien différentes. Ils ont passé leur permis dans une au to école différente. Notre dernière fille est inscrite dans une 3ème auto école en conduite accompagnée. Il est évident que la conduite accompagnée est un plus pour les futurs conducteurs. Mon fils qui en a bénéficié n’a jamais pour l’instant (et je touche du bois) ni accrochage ou a heurté un trottoir lors d’un virage trop serré…

  4. paulin a dit :

    Je trouve cette idée formidable, je ne pense pas que les autoécoles augmenterons leurs tarifs si elles se trouvent dans le peloton du classement

    Je pense que ce qui fout la trouille au gestionnaire d’autoécole, c’est qu’il ne pourront plus prolonger les heures de conduites inpunément, sous prétexte que le client ne maitrise pas assez la conduite, et donc leur petit buisness risque un grand péril

    On les touche au portefeuille

    Il est claire qu’un futur conducteur choisira l’agence qui promet un taux de réussite élevé

    Encore faudrait t’il que le taux de réussite soit un taux calculé sur la conduite obtenu du premier coup

  5. Christophe a dit :

    Le problème du taux de réussite dans une auto école est lié à plusieurs facteurs car nous parlons d une formation concernant toutes les couches sociales et tous les niveaux d instructions et d éducation . On risque de se retrouver comme les grands lycées parisiens qui choisiront leurs candidats pour maintenir leur taux de réussite . Dernière chose quid du stress des candidats qui gèrent en gêneral leur premier examen de ce type? ( examen non théorique avec observation d un examinateur dans un environnement confine)

  6. Delattre a dit :

    Un projet de la DSCR…
    Je ne vois vraiment pas en quoi cela pourrait améliorer la sécurité routière!
    pour info, une école de conduite dans une petite ville peut très bien avoir des très bons résultats avec UN parcours d’examen ultra simple que les élèves travaillent par coeur et dans ce cas, ce n’est pas une bonne formation, les élèves ne sont pas formés à conduire en toute sécurité pour eux et les autres, ils sont formés à passer un examen!
    A l’inverse, une école de grande ville qui a des résultats moins bon et qui doit faire travailler 4 ou 5 parcours d’examen est peut être une auto école qui ne cherche pas à devenir une boîte à permis mais juste un centre de formation de qualité pour que les élèvent gardent leur permis pour la vie et sans se foutre au tas!
    Bref, taux de réussite ne rime pas avec qualité d’enseignement.

  7. kattryn a dit :

    Bien sûr !
    Mes filles sont tombées sur 2 auto-écoles . Ma cadette a été obligée de passer par les deux , la première ayant déposé le bilan. Elle a finalement été ravie du changement car les méthodes étaient beaucoup plus intéressantes , dynamiques et humaines. Motivée donc assidue , après le code , elle a presqu’aussitôt obtenu son permis.
    Mon aînée , dégoûtée chez la première , n’a jamais voulu continuer ailleurs. Son code est expiré depuis longtemps.

    En fait , on devrait même pouvoir donner son avis sur une école.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>